Prévention des dommages aux ouvrages de distribution de gaz et d'électricité

 

Rappel des règles de base relatives à la sécurité de ces ouvrages et à l’intervention face à la rupture accidentelle d’une canalisation

Les professionnels du secteur des travaux publics doivent pour tous travaux de voirie faire, conformément aux dispositions du décret n° 91-1147 du 14 octobre 1991 et son arrêté d’application du 16 novembre 1994 :

  • une demande préalable de renseignement par le maître d’ouvrage,
  • une demande d’intention de commencement de travaux par l’auteur des travaux.

En cas d’évènement, pour toute fuite avérée ou suspectée, les maires doivent appliquer les règles suivantes :

  • identifier l’origine et la nature de la fuite,
  • reconnaître complètement le site,
  • sécuriser le site (périmètre de sécurité, évacuation/confinement du public),
  • mettre en œuvre les premières actions conservatoires (mesures d’explosivité, alerte de l’exploitant du réseau, mise en place de moyens d’extinction en attente),
  • faire couper la fuite par le service compétent et assurer le retour à la normale,
  • informer les forces de l’ordre, le services de secours et les services municipaux,
  • assurer la sécurité de l’ensemble des intervenants.

> Aide mémoire du responsable de chantier - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,48 Mb