Capacité du paysage haut-marnais à accueillir l'éolien

 
 
Étude sur la capacité du paysage haut-marnais à accueillir l'éolien

Comme le montre le Référentiel des Paysages de Haute-Marne, le département de la Haute-Marne présente des paysages très variés, voire contrastés, sous la forme de grandes unités, des plaines du Der ou du Perthois au Plateau de Langres et aux vallonnements des Pays d’Amance et Apance. Dans ces grandes unités s’insèrent des paysages aux dimensions plus restreintes ou même « confidentielles »: vallons, étangs, sources, roches… Cet ensemble constitue une valeur patrimoniale importante pour le département.
 
   Avec près de 200 éoliennes construites ou autorisées en Haute-Marne, les décisions prises par l’État sont sujettes à de nombreux contentieux  notamment sur des questions paysagères. Ces recours, formés tantôt par la société civile tantôt par les opérateurs posent la question de la capacité de notre territoire à accueillir de l’éolien et témoignent de la difficulté à poursuivre l’effort de développement de l’éolien sur le département.
 
   L’enjeu de cette étude est de définir au mieux le cadre de la nécessaire prise en compte du paysage dans l’accompagnement du développement de l’énergie renouvelable éolienne. Cette étude constitue un outil au service de l’aménagement des territoires et du développement durable.

L'étude, dont les éléments figurent ci-après, peut être envoyée sur demande auprès du bureau des études territoriales, service sécurité et aménagement de la DDTDirection départementale des territoires de la Haute-Marne.